Les bienfaits de la prêle

Nom botanique : Equisetum Arvense

Est une plante herbacée vivace de la famille des Equisetaceae aussi appelée « prêle des champs » ou « queue de rat » Celle ci pousse dans les milieux humides et dans les sols argilo-silicieux. Elle comprend des tiges fertiles et des tiges stériles (vertes), ces dernières étant reconnaissables par leurs feuilles effilées en verticilles, en forme de collerette.

Vertus thérapeutiques de la prêle

La prêle est utilisée pour ses propriétés reminéralisantes, diurétiques et anti-inflammatoires.
Elle est indiquée pour traiter l’ostéoporose (traitement adjuvant), favoriser la consolidation des os suite à une fracture, traiter les douleurs liées à l’arthrose et les tendinites, soulager des oedèmes et douleurs causés par un traumatisme superficiel, accélérer la cicatrisation de plaies bénignes. Elle traite les infections des voies urinaires et améliore également la résistance des ongles et des cheveux fragiles, et facilite la perte de poids en complément de mesures diététiques.
Selon l’Agence européenne des médicaments (EMA), la prêle est reconnue pour son usage traditionnel dans le traitement les troubles urinaires bénins.

Prêle dosage et posologie

Il est compliqué d’apporter le même dosage à tout le monde puisque celui-ci peut varier d’une personne à l’autre, et qu’il peut surtout varier en fonction du trouble que vous souhaitez traiter. Cependant, à titre d’exemple, voici un dosage qui est reconnu comme étant sûr pour un adulte en bonne santé :
En complément alimentaire : 300 mg à prendre 3 fois par jour.
En Infusion : 2 à 3 cuillerées à café, 3 fois par jour. Verser l’eau chaude sur herbe et laisser infuser pendant 5 à 10 minutes.
En teinture : 1 à 4 ml, 3 fois par jour.
Et enfin en externe (compresse): 10 g d’herbe pour 1 litre d’eau par jour.

Précautions d’emploi et contre-indications

Pour les personnes souffrant d’oedèmes causés par une maladie cardiaque ou rénale l’utilisation de la prêle des champs est contre-indiquéet pour eux et même pour les  enfants, elle doit également être utilisée avec précaution en cas de prise d’un médicament ou d’une autre plante ayant des propriétés similaires.
La prêle peut entraîner une perte importante de potassium, et son utilisation doit être évitée en cas de prise d’un médicament ayant un effet similaire comme certains médicaments utilisés pour traiter les troubles du rythme cardiaque, et certains psychotropes utilisés pour traiter les troubles bipolaires (lithium).
Si vous êtes sous traitement médicale , prenez soin de le préciser à votre médecin ou à votre pharmacien avant de vous faire prescrire un traitement phytothérapeutique.